La finance durable

Au-delà du rendement financier.

Inclusion d’aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance.

La finance durable en bref

La finance durable fait généralement référence au processus de prise en compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) lors des décisions d’investissement ou de financement. À cet égard, la décision d’investissement ou de financement ne repose pas seulement sur le rendement financier possible et les critères habituels de gestion des risques, mais aussi sur les facteurs ESG.

Critères ESG

Environnement

Atténuation et adaptation au changement climatique, aspects et enjeux environnementaux au sens large, préservation de la biodiversité, prévention de la pollution et économie circulaire.

Social

Questions d’inégalité et d’inclusion, qualité des relations de travail, investissement dans le capital humain et les communautés, questions relatives aux droits de l’homme.

Gouvernance

Des institutions publiques et privées, des structures de gestion, des relations avec les employés et de la rémunération des dirigeants, prise en compte de critères ESG dans le processus décisionnel.

Pourquoi la finance durable

La finance durable vise à rediriger les flux financiers depuis des investissements ‘nuisibles’ sur le plan environnemental et social vers des alternatives qui peuvent aider à la transition du monde vers une économie équitable et à faible émission de carbone. Pour faire face à cette situation, un certain nombre d’initiatives ont été mises en place à travers le monde par des gouvernements, des institutions et des investisseurs.

  • En 2015, les Nations unies ont adopté les 17 Objectifs de Développement Durable (« ODD » ou SDG pour Sustainable Development Goals).
  • En décembre 2015, les signataires de l’Accord de Paris ont convenu de maintenir l’augmentation de la température mondiale au cours de ce siècle bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels.
  • Les investisseurs institutionnels s’attendent à ce que l’investissement durable gagne en importance au cours des cinq prochaines années.
  • Des évolutions réglementaires rapides ont également eu lieu au niveau européen : la Commission européenne a publié le Green Deal ou Pacte Vert européen le 11 décembre 2019.
La finance durable au Luxembourg
  • Le Luxembourg est activement engagé dans le secteur de la microfinance depuis le début des années 1990 avec la création des premières institutions de microfinance luxembourgeoises.
  • TLa place financière luxembourgeoise fait office de plateforme internationale de premier plan pour la finance durable, soutenant un éventail d’activités allant des fonds d’investissement responsables et de la blended finance (‘finance mixte’ qui permet de dérisquer certains investissements) aux cotations d’obligations vertes et à la labélisation de fonds d’investissement.
  • Le Global Green Finance Index place le Luxembourg au deuxième rang mondial pour la finance verte (pénétration).
Les chiffres clés du Luxembourg

de part de marché des fonds d’investissement responsables en Europe (domiciliation)

des actifs sous gestion dans les fonds européens de stratégie environnementale (domiciliation)

de la part de marché du Luxembourg dans les actifs sous gestion mondiaux des véhicules d’investissement en microfinance (domiciliation)

« Bourse verte » au Luxembourg (Luxembourg Green Exchange ou LGX): la première et unique bourse verte au monde

Initiatives luxembourgeoises en matière de finance durable

La feuille de route luxembourgeoise sur la finance durable

En 2018, le Luxembourg a élaboré une feuille de route sur la finance durable en collaboration avec l’initiative financière du Programme national des Nations unies pour l’environnement (UNEP FI). Ce document établit une stratégie globale pour la finance durable et donne des recommandations en ce qui concerne la manière dont le Luxembourg peut saisir cette opportunité.

En savoir plus

Plan national pour le développement durable 2021-2030

En décembre 2019, le Luxembourg a lancé le « Luxembourg 2030 : 3e plan national pour le développement durable » afin de mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable (SDG) de l’Agenda 2030 des Nations Unies. Le plan souligne que les 169 cibles et les 17 SDG sont intégrés et indissociables.

En savoir plus

Plateforme Luxembourg-BEI pour la finance climatique

Cette initiative conjointe du gouvernement luxembourgeois et de la Banque européenne d’investissement (BEI) vise à mobiliser des investissements pour des projets liés au climat en combinant une garantie en excédent de pertes et une assistance technique.

En savoir plus
Access their latest brochure

Agence luxembourgeoise de labellisation (LuxFLAG)

LuxFLAG a été fondée en tant qu’association en juillet 2006 par le gouvernement du Luxembourg et 6 autres partenaires fondateurs. L’agence vise à promouvoir la levée de capitaux pour des investissements durables en attribuant notamment un label reconnaissable aux véhicules d’investissement éligibles.

En savoir plus
The L’Accélérateur international de finance climatique ou International Climate Finance Accelerator (ICFA)
Ce partenariat public-privé a été mis en place en 2018 par 10 entités privées du secteur financier luxembourgeois, le ministère des Finances et le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable. L’ICFA apporte un soutien financier et opérationnel aux gestionnaires de fonds qui lancent des fonds d’action climatique innovants.
En savoir plus

Cadre luxembourgeois pour les obligations de développement durable

Le 2 septembre 2020, le Luxembourg est devenu le premier pays européen à adopter un cadre de référence pour les obligations durables (sustainability-linked bonds framework). Ce cadre est également le premier au monde à se conformer pleinement aux nouvelles recommandations de la taxonomie européenne pour la finance verte.

En savoir plus

Bourse verte du Luxembourg

En septembre 2016, la Bourse de Luxembourg a lancé le Luxembourg Green Exchange (LGX), la première plateforme dédiée aux titres verts, sociaux et durables au monde. Le LGX répertorie plus de la moitié des obligations vertes du monde.

En savoir plus

Le fonds Amundi Planet Emerging Green One Fund

Cette joint-venture avec la International Finance Corporation (IFC) investit dans des obligations vertes émises par des banques dans les pays en développement.

En savoir plus

Université du Luxembourg

Début 2020, le gouvernement luxembourgeois a conclu un partenariat stratégique avec l’Université du Luxembourg afin de créer un Master Track sur la finance durable, ainsi que des certificats professionnels et un pôle de recherche fondamentale et appliquée en finance durable.

En savoir plus

Investing for Development (IforD) – Fonds luxembourgeois de microfinance et de développement (LMDF)

C’est un fonds luxembourgeois d’investissement social qui a été créé en 2009 qui a été créé pour contribuer à la réduction de la pauvreté dans le monde par la microfinance.

En savoir plus

Investing for Development (IforD) – Le Fonds pour la sylviculture et le changement climatique (FCCF)

Le Fonds pour la sylviculture et le changement climatique est un fonds d’impact pionnier qui vise à démontrer que la sylviculture durable dans les forêts tropicales secondaires et dégradées génère une valeur économique, écologique et sociale et contribue à des paysages sains, à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique et au développement économique local.

En savoir plus

Collaboration entre Etika et Spuerkeess : Compte d’épargne alternatif

Etika et Spuerkeess ont créé en 1997 le compte d’épargne alternatif avec des critères stricts de transparence et de durabilité. Avec leur dépôt, les clients permettent le financement de projets sociaux et écologiques à des taux d’intérêt favorables. Il a été le premier produit bancaire durable au Luxembourg.

En savoir plus